Tomates : le premier producteur du pays voit rouge

agriculture tahiti
Tomates : le premier producteur du pays voit rouge
Tomates : le premier producteur du pays voit rouge ©Polynesie La1ere
La raréfaction des touristes et une surévaluation des quotas d’importation contraignent le plus gros producteur du pays à jeter cinq tonnes de fruits par semaine.
 
Implanté sur les hauteurs du plateau de la presqu’île depuis 2015, le plus gros producteur de tomates de Polynésie est une victime collatérale du coronavirus.

Depuis le début du mois de novembre, il déclare avoir jeté cinq tonnes de fruits par semaine.

A cela deux raisons : la baisse de la fréquentation touristique et donc de la consommation et une mauvaise évaluation ponctuelle des quotas d’importation.

Les Polynésiens sont pourtant de grands consommateurs de tomates et la centaine de tonnes produites annuellement par la société Agrifarm trouve généralement preneur sur le marché local. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live