Trafic d'ice de Taravao : de 3 à 6 ans de prison et jusqu'à 15 millions d'amende

justice tahiti
Tribunal / justice
©Polynésie la 1ère

5 prévenus impliqués dans un trafic d’ ice opéré à la presqu’île et démantelé en mars dernier ont été jugés hier en comparution immédiate. Finalement des peines allant de 3 à 6 ans et des amendes jusqu’à 15 millions cfp ont été prononcées.

Hier, cinq personnes étaient conviées à la barre. Il s’agit de 3 individus et deux compagnes des principaux responsables de ce trafic opéré à Taravao entre janvier 2020 à mars 2021. Leur trafic d'ice avait été démantelé à Taravao le 16 mars dernier.

A l'époque, 7 individus avaient alors été interpellés, 7 grammes d'ice conditionnés pour la revente, des centaines de pieds de paka et un scooter avaient été saisis lors de cette opération.

La tête du réseau était déjà connue de la justice avec ses 14 condamnations dont 2 pour trafic d'ice. C'est chez son complice, à la fois garde du corps et gestionnaire des fonds du trafic, que les enquêteurs avaient saisi plus de 2 millions cfp et de l'ice également.

Le 3e complice de cette affaire a reconnu avoir revendu de l'ice et participé au trafic pour financer sa propre consommation de drogue.

Complices également, les concubines de la tête du réseau et celle de son bras droit, confondues par des écoutes téléphoniques.

Lourdes peines

 

Hier, le tribunal a ainsi prononcé les peines suivantes :

1- Lesca : 6 ans + mandat de dépôt + amende de 10 millions cfp

2- Rooino : 5 ans + mandat de dépôt + amende de 15 millions cfp

3- Li Cheng : 36 mois dont 18 avec sursis et probation de 2 ans, obligation de soins, travail + amende de 2 millions cfp

4- Parau : 24 mois dont 12 avec sursis et probation de 2 ans, obligation de soins, travail

5- Maitui : 3 ans dont 1 an sursis avec sursis et probation de 2 ans, obligation de soins, travail + amende de 10 millions cfp

 

Ecoutez le reportage de Gilles Tautu :

Trafic d'ice de Taravao

 

La demande de remise en liberté a été rejetée pour les couples importateurs de cannabis en provenance de Huahine. Ils avaient acheté pour 4 millions 200 mille francs de pakalolo. Ils avaient été pris en pleine transaction de payement en mars dernier.