Tu'aro Maohi : plus de 500 athlètes attendus

tu'aro ma'ohi tahiti
Tu'aro Maohi
©Polynésie la 1ère
Le sport traditionnel rencontre un engouement certain comme le constate la fédération. Samedi 5 mai s'est déroulée la première journée qui compte pour le championnat de Tahiti. La matinée a été consacrée au lancé de javelot individuel, toujours spectaculaire. 


La cible, c'est une noix de coco perchée à 9 m 20 de hauteur. Ils sont 20 concurrents situés à une distance de 22 m, chacun ayant 10 javelots à tirer en 7 minutes. 8 séries sont organisées pour les départager. A ce petit jeu, Marama Tekurio est en tête au classement provisoire. "La technique, c'est la position, et il faut bien dresser et lancer le javelot" explique l'athlète. Le plus de point est donné aux javelots plantés dans la partie haute du coco. L’entraînement est important mais la transmission des gestes se fait souvent en famille. "On a toujours vécu dedans moi et mes frères", confie Heremoana qui comme Toarii a appris avec les siens. 

Le même type de concours se fait partout dans les archipels et à la presqu’île. Les classements détermineront les sélections pour la compétition régionale des sports traditionnels. "C'est le grand rassemblement du monde du Tuaro Maohi, on attend jusqu'à 200 athlètes des îles, 300 de Tahiti et une trentaine du Pacifique", explique Enoch Lauglin président de la fédération des sport et jeux traditionnels. 

Reportage 

©Polynésie la 1ère

Les Outre-mer en continu
Accéder au live