Une vingtaine de tonnes de poisson expédiées ce soir vers les Etats-Unis

pêche tahiti
Ce soir, un vol d'ATN avec une vingtaine de tonnes de poisson décolle vers les Etats-Unis
©Polynésie 1ere

Un vol exceptionnel avec plusieurs tonnes de poissons frais dont du thon rouge s'envole ce soir pour Los Angeles. Des armateurs locaux sont à l'origine de cette opération. En théorie non rentable, elle pourrait néanmoins sauver la filière pêche locale si elle s'avère positive. 

C'est ce soir qu'un avion cargo d'Air Tahiti Nui partira, avec à son bord, une vingtaine de tonnes de poisson frais à destination de Los Angeles. Une première depuis l'arrêt des vols commerciaux et la fermeture de nos frontières.

Une opération due à l'initiative de deux armateurs polynésiens, mais qui regroupe en fait plusieurs acteurs locaux. Le but est de mutualiser leurs plus récentes campagnes de pêche et d'exporter l'ensemble en une seule fois vers les Etats-Unis. Un pays plus spécialement friand de thon rouge.

Ce soir, un vol d'ATN avec une vingtaine de tonnes de poisson décolle vers les Etats-Unis
©Polynésie 1ere

Ce matin au port de pêche de Papeete, plusieurs thoniers ont débarqué leurs cargaisons. A bord se trouvaient plusieurs espèces, dont bien sûr du thon rouge, blanc, du mahi mahi, du thazard, et du méka. Elles sont destinées aussi bien au marché local qu' à l'exportation. 

Le vol spécial de ce soir, avec uniquement du poisson et sans passagers, est un test pour les armateurs locaux. Si tout se passe bien, ils pourront renouveler l'opération tous les 15 jours. Il en va de l'avenir de la filière pêche qui depuis le confinement, perd chaque mois plus de 100 millions cfp. "Cela représente 1,5 milliard cfp par an ", précise Yann Ching, un des armateurs concernés. 

Pas rentable mais nécessaire

 

Ce vol n'est pour l'instant pas rentable. Mais nécessaire. "On le fait pour éviter la congestion de poissons sur le marché local, et pour que les pêcheurs puissent avoir toujours du travail et que tout le monde puisse être gagnant, sauf pour le mareyeur qui exporte", ajoute Yann Ching. Et "on se concentre sur une pêche fraîche à haute valeur ajoutée". 

Ce soir, un vol d'ATN avec une vingtaine de tonnes de poisson décolle vers les Etats-Unis
©Polynésie 1ere

Auparavant, ce genre de pêche fraîche était expédiée par vols réguliers avec ATN. "Entre 3 et 4 tonnes par vol". Ce n'est plus possible depuis la crise sanitaire.

Alors ce soir, ce sont environ une vingtaine de tonnes qui partiront.