polynésie
info locale

Un Casa de l'armée évacue d'urgence un blessé de Ua Pou vers Tahiti

armée tahiti
Un Casa de l'armée évacue d'urgence un blessé de Ua Pou vers Tahiti
©FAPF
Mardi matin, un Casa de l’escadron de Transport 82 « Maine » a décollé vers l’aéroport de Ua Pou, dans l’archipel des Marquises, pour intervenir dans le cadre d’une évacuation médicale d’urgence dans des conditions particulières.

Un Casa de l'armée évacue d'urgence un blessé de Ua Pou vers Tahiti
©FAPF

Hier, 3 heures 45 après son décollage de Faa'a, le Casa s’apprête à se poser. Approchant du relief, le vent est fort et les turbulences s’intensifient. A ce moment-là, la remise des gaz n’est plus possible et il est impératif que l’avion se pose. La concentration des pilotes est à son maximum. Après une bataille contre les cisaillements de vent dus au relief, l’avion se pose enfin sur une piste qui ne mesure que 846 mètres de long pour 18 mètres de large alors que l’envergure du Casa est de 26 mètres. Encaissée dans une vallée, elle présente une forte pente. C’est bien en deçà des standards habituels et aux limites des capacités de l’aéronef. Mais l'essentiel est d'être arrivé à bon port.

Redécollage rapide

Le blessé arrive quasiment à ce moment-là, emmené par les pompiers et deux personnels médicaux de l’île. La prise en charge est rapide. Le patient est bien stabilisé. L’équipage, composé du lieutenant-colonel Ramos Christophe, commandant de bord de la mission, du capitaine Guyon Nicolas, copilote, de l’adjudant Béné Damien, mécanicien équipage soute ainsi qu’un médecin et une infirmière du SMUR, redécolle dans la demi-heure. A son arrivée à Faa’a à 18h15, le blessé est pris en charge par le SMUR en ambulance pour être conduit au CHPF.
Le professionnalisme des pilotes et leur expérience, acquise au cours des nombreux vols d’entraînement effectués tout au long de l’année, ont permis de réaliser cette évacuation rapide, dans des conditions particulièrement difficiles. Mais le sauvetage d’une vie humaine mérite de prendre toutes les dispositions tout en évaluant les risques.
Contribuer aux opérations de secours d’urgence, c'est l'une des missions principales des forces armées en Polynésie française.
Depuis le début de l’année, les FAPF ont participé à une centaine d’opération de secours.
Le dernier atterrissage en Casa sur cette piste remontait à 2007.

Forces armées en Polynésie française
Publicité