publicité

Un concept de siège pour changer la classe éco en bétaillère

Le constructeur a déposé une demande de brevet pour un nouveau système de sièges, dont l'assise ressemble à une selle de bicyclette.

© Carl Court/AFP
© Carl Court/AFP
  • Francetv info
  • Publié le , mis à jour le
Comment mettre encore plus de passagers à l'intérieur d'un avion sans augmenter sa taille ? C'est l'équation à laquelle la compagnie Airbus a tenté de répondre en déposant une demande de brevet pour un innovant système de sièges, déposé mi-juin et repéré dimanche 13 juillet par le Los Angeles Times.

Le résultat ressemble plus à "un instrument de torture médiéval" qu'à un véritable équipement aéronautique, estime le Washington Post. Avec ce nouveau système, oubliée la tablette pour poser votre plateau-repas, oublié aussi le siège plus ou moins confortable, remplacé par une sorte de selle de bicyclette rétractable.

© DR
© DR

Un simple "concept"

"Les passagers tolèrent le fait d'avoir un confort réduit si le vol ne dure qu'une ou quelques heures", note le constructeur dans sa demande de brevet pour justifier son invention. Pas sûr pour autant que le système soit si rentable : davantage de passagers signifie aussi plus de personnel navigant, rappelle Quartz, en raison des règles américaines et européennes.

Et même si vous prenez un vol à bas coût, pas d'inquiétude, tout cela ne reste qu'un projet pour l'instant. "Beaucoup, voire la plupart de ces concepts ne seront jamais développés", explique un porte-parole d'Airbus au LA Times. "Pour l'instant, cette demande de brevet est un simple concept." Vous pouvez voyager tranquille. Mais imaginez que ce concept soit tôt ou tard appliqué sur les longs courriers, par exemple entre Tahiti et Paris, pour raison économique (prix élevé du kérosène). Bonjour l'arrivée...

Francetv info

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play