Un nouvel an chinois en comité restreint

traditions papeete
Un nouvel an chinois en comité restreint
Comme chaque année, les lions n'ont pas manqué leur entrée. ©Polynésie 1ere

La page, très singulière, de l'année du rat de métal est bel et bien tournée. Malgré le contexte sanitaire, les lions ont bien été réveillés, vendredi 12 février au temple Kanti, pour accueillir le buffle. Restriction oblige, la célébration s'est déroulée avec un nombre très restreint de convives. 

La danse du lion annonce la fin de l'année du rat de métal et laisse la place au buffle de métal. L'élément métal est synonyme de source d’énergie et le buffle apporte prospérité et la sécurité.

Mais 2021 est une année particulière touchée par l’épidémie de Covid 19. Pour Richard Chenu, gardien du temple Kanti, la santé est ce qu’il y a de plus précieux : « un proverbe chinois dit que lorsqu’on n’a pas de problème de santé, c’est comme si tu étais le plus riche au monde. Donc on espère que le monde entier sera guéri, que la Terre sera guérie de toutes les maladies ».

Un nouvel an chinois en comité restreint
En échange de quelques billets, le lion apporte chance, santé et prospérité. ©Polynésie 1ere

Donner des enveloppes rouges contenant des billets, apporte chance, richesse et protection contre les maladies.

Et même avec celle du lion, les danseurs gardent leur masque. Danseur de lion, Lionel Cheon Yn en a fait la dure expérience. Il admet que "ça rajoute une difficulté pour cette année, surtout qu’on danse et que la respiration et la transpiration, ce n’est pas évident »

D'autres missions

 

2021 est vraiment une année très particulière. Alors seul un petit comité est admis à l’intérieur du temple. Distanciation oblige.

« Ca fait du bien de se retrouver, et pour moi, c’est dans ma tradition de commencer la nouvelle année au temple chinois », déclare Diana Chongue, membre de l’association philanthropique. Et Bruno Tchong Len, président de Si Ni Tong, d'ajouter : « vu le contexte sanitaire, nous avons dû organiser pour entrer dans la nouvelle année une cérémonie en comité restreint »

L’ensemble de la communauté chinoise est évidemment attristé de voir l’annulation de toutes les activités du nouvel an.

Mais cette nouvelle année sera l’occasion pour l’association Si Ni Tong de se concentrer sur d’autres missions, que ce soit dans le domaine culturel, de l’entraide ou encore pour essayer de reconnecter les jeunes gens et filles d’origine chinoise à leur culture d’origine.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live