polynésie
info locale

Un selfie avec la tête de son chien: révolte sur les réseaux sociaux

animaux Tahiti
Selfie chien tué Maupiti
©Profil public Facebook
Un selfie avec la tête de son chien fraîchement coupée : la photo et les commentaires d'un habitant de Maupiti provoquent un tollé sur les réseaux sociaux ! Pourtant , la loi n'interdit pas la consommation personnelle de viande de chien, seule la cruauté animale est condamnable.
Une enquête a été ouverte pour déterminer la manière dont le chien a été tué, s'il a souffert l'auteur de l'acte sera poursuivi; dans le cas contraire l'affaire sera classée. L'acte de cruauté envers les animaux est condamné de 2 ans de prison et 30 000 euros d'amende.
Un selfie avec la tête de son chien: révolte sur les réseaux sociaux


Selon le procureur José Thorel, le code pénal n'interdit pas la consommation de viande de chien mais punit les actes de cruauté envers tous les animaux. L'égorgeur du chien Blanc-blanc  ainsi été condamné devant le tribunal correctionnel en janvier dernier.
Ecoutez les explications du procureur au micro de Shiquita Teiva Darrouzes :

 

Publicité