Cérémonie en l'honneur des soldats tués au Mali, dans la Meuse

hommage tahiti
Soldats tués au Mali / hommage
©Polynésie la 1ère

Dans la région de la Meuse, le ministère des Armées a organisé, ce mardi 5 janvier, une cérémonie à l'intention du brigadier chef et de ses deux camarades d'infortune, tous trois tués au Mali le 28 décembre dernier. Le Tahitien était considéré comme un homme brillant qui devait passer chef de char.

Portés par plusieurs dizaines de soldats du premier régiment des chasseurs, les trois cercueils recouverts du drapeau national arrivent sur la place d'arme. L'émotion est grande dans la caserne.

Après l'hommage rendu à Paris, lundi 4 janvier, c'est donc à Thierville sur mer que le ministère des Armées a organisé, ce mardi, une cérémonie à l'intention du jeune brigadier chef Tanerii Mauri et de ses deux camarades d'infortune. Ces trois soldats d'une vingtaine d'années ont été tués il y a une semaine au Mali dans l'explosion d'un engin artisanal. 

Ce mardi, la ministre des Armées, Florence Parly, a rendu un vibrant hommage à Tanerii Mauri, promu maréchal des logis à titre posthume. "Vous étiez la preuve que la valeur n'attend pas le nombre des années. Très vite, vous avez démontré des aptitudes exceptionnelles et un esprit guerrier, digne de la lignée des aito".