Une manifestation "Restons français" lors de la visite du président Hollande

edouard fritch tahiti
Manifestation anti independantiste en Nouvelle Calédonie
Des milliers de manifestants ont organisé une marche "Restons Français" lors de la visite de François Hollande en Nouvelle-Calédonie, le lundi 17 novembre 2014 ©© Christophe Grousset / NC1ère
Lors de la toute première visite du président français, François Hollande, en Nouvelle-Calédonie, des milliers de personnes ont manifesté dans les rues de Nouméa.
« Restons Français ». Tel était le slogan de la banderole brandie par plus de 5000 personnes qui ont manifesté, lundi 17 novembre, dans les rues de Nouméa lors de la visite du président français sur le Caillou. Cette manifestation était organisée par une partie de la droite non-indépendantiste qui déplore l’absence de prise de position de François Hollande sur le référendum d’autodétermination de la Nouvelle Calédonie.


Lors de sa visite au Centre culturel Tjibaou, le président de la République a réaffirmé devant les élus calédoniens la neutralité de l'Etat français. Arrivé dimanche soir à Nouméa, François Hollande a effectué, une brève visite sur le Caillou. Il part ensuite pour l’Australie, où il effectuera une visite d’Etat. Il sera accompagné notamment du président polynésien, Edouart Fritch.


Le président polynésien était aussi du voyage


Le président du Pays, Edouard Fritch, a également fait le déplacement en Nouvelle-Calédonie. Le dimanche 16 novembre, Edouart Fritch a rencontré Gael Yanno, le président du Congrès de la Nouvelle-Calédonie. Les deux présidents ont notamment pu échanger sur la situation institutionnelle des deux collectivités et sur les conventions de partenariat qui lient les deux assemblées.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live