Une minute de silence en mémoire des victimes du terrorisme

terrorisme tahiti
Minute de silence en Polynésie
©Polynésie 1ère
En Polynésie, aussi, les écoliers, collégiens et lycéens ont été appelés à respecter une minute de silence en mémoire des victimes des attentats parisiens. La ministre de l'éducation était présente au collège du Taaone.
Une minute de silence a été observée dans les établissements scolaires de Polynésie Française en hommage aux 17 victimes des attentats de Charlie Hebdo à Paris. La ministre de l'éducation Nicole Sanquer et la députée Maina Sage se sont rendues au collège du Taaone où les 800 élèves, leurs enseignants et leur proviseur se sont réunis pour chanter la Marseillaise en hommage aux victimes des attentats de la semaine dernière à Paris. Après un discours sur la liberté et contre le terrorisme, le proviseur a demandé une minute de silence à la mémoire des 17 innocents assassinés. On pouvait lire "je suis Charlie" sur quelques T-shirts des collégiens? la ministre a parlé de "devoir de solidarité" et de "condamnation de la violence" sous toutes ses formes. A noter l'absence du président du pays Edouard Fritch qui avait pourtant annoncé sa présence.
Minute de silence dans les écoles

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live