Va'a : de l'or et de l'argent pour les V12 tahitiens

va'a tahiti
Ruahatu et Pirae Va'a
Ruahatu et Pirae Va'a, en or et en argent ©Maruki Dury ; Polynésie 1ère
Les championnats du monde de va'a sprints se poursuivent à Sunshine Coast en Australie. Les clubs tahitiens ont remporté quatre médailles sur trois finales disputées mercredi 11 mai (date australienne).
Pour lancer la récolte de médailles pour Tahiti mercredi matin, les juniors de Mou'a Tamaiti no Papara se sont imposés assez facilement lors de la finale V12 juniors garçons 500 mètres. Titini Teihoarii, l'entraîneur de Mou'a Tamaiti était bien évidemment très satisfait à l'issue de la course de ses jeunes :

Titini Teihoarii

V12 féminin
©Maruki Dury ; Polynésie 1ère
Peu de temps après, la seconde médaille de la journée pour les clubs tahitiens a été décrochée par Bora Bora. En V12 500 mètres seniors dames, les coéquipières de Puatea Taruoura ont fini en argent, juste derrière un club néo-zélandais encore une fois. Dans les catégories féminines, ce sont bien les kiwies qui sont les plus fortes cette année mais du côté de Bora Bora, la satisfaction était tout de même bien présente. Ravahonui Taumata de Bora :

Ravahonui Taumata


Caméra Va'a
La caméra pointée sur la ligne d'arrivée pour les courses très serrées ©Maruki Dury ; Polynésie 1ère
Dans la dernière finale de la journée disputée par des représentants tahitiens en V12 500 mètres des hommes de plus de 50 ans, le public a assisté à une très belle bataille entre Ruahatu, Pirae va'a et consorts. Les deux clubs de Tahiti ont été départagés grâce à la vidéo et c'est Ruahatu qui a décroché l'or. Pirae termine en argent mais quelle course de la part de nos vétérans tahitiens ! Vane Barff, peperu de Ruahatu :

Vane Barff


Ruahatu et Pirae
Le respect mutuel entre les vétérans tahitiens ©Maruki Dury ; Polynésie 1ère
ABel Teriitemataua V1
Abel Teriitemataua lors de sa demie-finale ©Maruki Dury ; Polynésie 1ère
À retenir également lors de cette journée les qualifications de nos champions en V1 élites. Hititua Taerea et Heirani Mati ont dominé Tupuria King et les autres étrangers dans leur demi-finale tandis qu'Abel Teriitemataua s'est imposé dans l'autre demie. Les trois tahitiens peuvent rafler le podium demain, lors de la finale. Hititua Taerea :

Hititua Taerea

Chez les femmes, seule Vaimiti Maoni n'a pas pu composter son ticket pour la finale après la disqualification de Tenaturanui Maono la veille. Hinatea Bernadino, première de sa demie-finale et Mereani Marakai, deuxième dans la sienne, seront nos deux seules chances de médailles en V1 seniors dames élites.
Revy Thon Sing
Revy Thon Sing a fini avec le meilleur chrono chez les juniors élites ©Maruki Dury ; Polynésie 1ère
En juniors garçons, Revy Thon Sing, Tutearii Hoatua, Hotuiterai Poroi et Rooma Apuarii auront aussi l'occasion de se saisir des trois métaux demain. Revy Thon Sing a terminé avec le meilleur chrono des demies :

Revy Thon Sing demie finale


Brigitte Langomazino
Brigitte Langomazino est une chance de médaille pour Tahiti ©Maruki Dury ; Polynésie 1ère
Karyl Maoni, Rodo Bernadino ou encore Steeve Hart disputeront les finales demain dans leurs catégories respectives. D'autres finales auront aussi lieu en V1 avec des chances de médailles notamment pour Brigitte Langomazino chez les plus de 60 ans.
Punaauia Va'a
Les femmes de Punaauia se sont qualifiées en V6 clubs ©Maruki Dury ; Polynésie 1ère
Le reste des courses qui se sont déroulées dans la journée concernaient les séries qualificatives des clubs en V6, dont les finales se disputeront plus tard dans la semaine. Tahiti comptabilise pour l'instant 8 médailles d'or et 9 d'argent. Une partie de la délégation rentre ce soir au Fenua, environ une trentaine d'athlètes. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live