Va'a : de l'or, de l'or, et encore de l'or pour les Tahitiens

va'a tahiti
va'a
©Polynésie 1ère
Impossible d'arrêter les Tahitiens dans la course à la médaille d'or. Après la belle victoire d'Hinatea Bernadino ce jeudi 29 juin, au tour de l'équipe tahitienne des Master Men d'être sacrée championne du monde de va'a marathon.
Et de 6... Le V6 tahitien a décroché une nouvelle médaille d’or dans la catégorie Master Men au troisième jour des championnats du monde de va’a marathon.

Rien ne semblait les arrêter. L'équipage tahitien de V6 n'a laissé aucune chance à ses adversaires. L'équipe était composée de Steve Hart, Heitara Céran-Jérusalémy (père de Kevin et peperu), Alfred Faahu, Jean-Luc Eychenne, Teiva Lemaire et Léopold Tepa. A l'instar de Hinatea Bernadino en V1 ce matin, ou de Kevin Céran-Jérusalemy hier en V1 aussi, les rameurs ont pris la tête de la course dès le départ sans jamais plus la quitter.

Le duel s'est plutôt passé pour la deuxième et troisième places : d'abord entre l'Australie et la Nouvelle-Zélande, puis avec les Pascuans et les Calédoniens. Finalement, ce sont les Rapa Nui qui décrochent la médaille d'argent devant les Néo-Zélandais.

La relève assurée


Les Juniors aussi ont montré qui étaient les patrons sur l'eau. Tous originaires de Bora-Bora, les rameurs de l’équipage tahitien étaient Teanavai Pahuiri, Otahi Tapi, Mahei Mai, Heimanarii Maimaro, Taiariinui Tu et Keali Ferey.

Tout comme les Masters, les Juniors ont pris un très bon départ. Ils étaient au coude à coude avec les Hawaïens et les Néo-Zélandais. Les jeunes rameurs Tahitiens ont ensuite pris la tête de course jusqu'à la ligne d'arrivée. Au final, ils terminent à la première place du podium devant les Hawaiiens et les Calédoniens.

Ces mondiaux réussissent à nos Tahitiens. Avec 10 médailles au compteur, dont 7 en or, 1 en argent et 2 en bronze, Tahiti est la première place du tableau des médailles.