Vendredi, une marche pour faire tomber les masques

coronavirus tahiti
Vendredi, une marche pour faire tomber les masques
Archives. Le 12 septembre dernier, les anti-masque avaient déjà manifesté. ©Polynésie 1ere

Les anti-masques ne baissent pas les bras. Une frange de la population ne supporte plus les préconisations sanitaires données par les autorités : masque, vaccin... Ces citoyens vont le faire savoir en manifestant vendredi.

Les  membres du collectif  des femmes de Polynesie, de Nunaa a patoi, de l’association Hei taratara et du collectif Covid 19 a tia polynésie se sont réunis afin de constituer une plateforme pour parler et défendre un combat commun.

Cette union de citoyens dénonce les supposés effets néfastes du port prolongé du masque, la réouverture des frontières conditionnée par le passeport vaccinal ou encore la nocivité des champs électromagnétiques liée à la mise en place de la 5G.

Les précisions de Annick Masquefa du collectif Covid 19 a tia polynésie : 

marche protestation

                             

Annick Masquefa du collectif Covid 19 a tia polynésie était interrogée par Heipua Teuira.

Et pour se faire entendre, ce collectif organise une marche pacifique vendredi 19 mars dans la matinée.

Le RDV est donné à la stèle de Pouvanaa a Oopa à 11h30 devant l'Assemblée de Polynésie.

Le cortège devrait se déplacer devant les locaux du Haut-commissariat, la Présidence, puis de l’Assemblée de la Polynésie.

Les chiffres de la covid-19

En 24 heures, seuls 5 nouveaux cas d'infection ont été recensés, 7 malades sont hospitalisés dont 4 en réanimation. Depuis le début de la campagne de vaccination, 14 790 personnes ont reçu leur première dose de vaccin, et 6013 leur 2e dose.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live