Vers le déclin des langues polynésiennes ?

patrimoine tahiti
Vers le déclin des langues polynésiennes ?
Le Orero permet aussi de transmettre les langues polynésiennes ©Polynesie1ere
En marge de la journée du paréo qui a vu vendredi de nombreux tahitiens renouer le temps d’une journée avec les motifs fleuris et colorés, se pose la question de la transmission des langues polynésiennes. 
Après avoir été interdites, elles sont aujourd'hui enseignées dans les écoles à raison dans le meilleur des cas de cinq heures par semaines. L'espace le plus propice à l'apprentissage demeure la cellule familiale. Pour autant de plus en plus de parents renoncent à parler le reo Ma'ohi à leurs enfants.

Reportage de Cybèle Plichart Patrick Tsing Tsing.