(vidéo) Un calamar géant disséqué en Nouvelle-Zélande

mer tahiti
calamar
©D.R.
Trois cœurs, des yeux d’un diamètre de 35 centimètres, un bec de perroquet, huit bras et deux tentacules. Des scientifiques néo-zélandais ont effectué l’autopsie d’un gigantesque calamar capturé l’an dernier et conservé congelé au musée Te Papa de Wellington.
L’animal a été remonté des profondeurs des océans en décembre dernier par un bateau de pêche effectuant une campagne en mer de Ross, dans l’Antarctique. Selon l‘équipage du navire, la créature a été capturée par les filets à plus d’un kilomètre de la surface.
Le spécimen, une femelle de plus de 3,5 mètres et de 350 kg, a été ensuite acheminé vers Wellington pour être conservé et analysé. Ce qui a donc été fait ce 16 septembre.

Le céphalopode a pratiquement été récupéré intact ; seules les tentacules étaient endommagées. Ce constat a enthousiasmé les scientifiques qui ont pratiqué l’autopsie, à l’image de Kat Bolstad de l’université d’Auckland qui a déclaré qu’il s’agit du calamar géant « le mieux conservé qu’il m’ait été donné de voir».

Un dispositif spécial mis en place par les équipes du musée de la capitale néo-zélandaise a permis aux internautes de suivre en direct l’autopsie de la créature marine géante.

VIDEO (C) Euronews

Les Outre-mer en continu
Accéder au live