8 ans de prison requis pour avoir tué son frère

justice tahiti
Il tus son frere
©polynésie.la1ère
L’affaire a été jugée pendant 2 jours à la cour d’assises de Papeete. L'avocat général vient de requérir 8 ans de prison ferme à l'encontre de Rudy. En 2018 il avait tué son frère au cours d’une bagarre. Son avocat évoque la légitime défense.
 

8 ans requis pour avoir tué son frère


Le procès se termine ce vendredi et l'avocat général a recquis 8 ans de prison ferme à l'encontre de Rudy.  Une peine assortie de 10 années supplémentaires de suivi socio-judiciaire quand il sortira.
L'avocat général n'a pas demandé la peine maximale alors qu’il risquait 30 ans de réclusion. Rudy avait pourtant un casier judicaire déjà bien chargé. 13 condamnations au total qui précèdent celle d’aujourd’hui. Il était de plus en état de récidive légale, ce qui aurait pu rendre les réquisitions plus sévères. Néamoins l'avocat général a estimé que sa lucidité avait pu être altérée. Rudy est sous tutelle car il présente des faiblesses psychologiques.

De son côté l'avocat de la défense a estimé que la légitime defense devait être prise en compte. 
 

Une relation faite de violence et d'humiliation 


Pour cette deuxième et dernière journée du procès, Rudy est revenu sur sa relation contrariée avec son frère, marquée par les insultes permanentes, sur le sentiment d’humiliation qu’il avait par rapport à lui. Un frère visiblement violent lui aussi et particulièrement ce soir-là où tout a dérapé. Rudy raconte comment son frère a déboulé un soir armé d’un bâton.

Je vais te mettre sous terre,  l’enfer t’attend

S’ensuit la bagarre où Rudy tue son frère. Les versions divergent sur le nombre de coups portés à la victime. Le médecin légiste parle d’une multiplicité de coups alors que Rudy parle de 4 ou 5 coups échangés.
 

Une famille déchirée


Et puis au cœur des débats il y a toute une famille déchirée à la fois du côté de la victime et de l’accusé. A la barre la nièce de Rudy, elle-même étudiante en droit vient témoigner

On s’aime malgré tout, on pardonne

Dans la salle le papa de Rudy et de la victime essuie une larme. Rudy risque de repartir sous les barreaux, aujourd’hui il vient en quelque sorte de perdre son deuxième fils.



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live