polynésie
info locale

Le Tahoeraa soutient officiellement "Marine Le Pen, mais pas le Front National"

gaston flosse
Le Tahoreaa va-t-il soutenir Marine Le Pen ?
Lors du Grand Conseil, les membres présents du Tahoeraa ont voté à l'unanimité un soutien au Front National de Marine Le Pen pour les élections présidentielles, en se mettant debout. ©Polynesie1ere
La nuance est subtile...Le Tahoeraa soutient officiellement la candidate Marine Le Pen, mais précise "pas le Front National". Difficile à comprendre. Un virage à l’extrême droite pour ce parti historiquement chiraquien. Et un choix pas toujours facile à expliquer aux militants.
Près de 300 élus et présidents de section étaient réunis jeudi 21 mars dans la soirée, en grand conseil, dans un hôtel de la côte Est. Un seul point à l’ordre du jour : le soutien au Front National de Marine Le Pen pour l' élection présidentielle. En interne, quelques dissensions apparaissent : certains membres oranges ne se voient pas mêlés à des élus frontistes.

Pendant le grand conseil, la presse reste à l'extérieur. Et lorsqu'elle est invitée à entrer, Gaston Flosse refait le vote "à corps levé" pour les caméras : unanimité. Le leader du parti orange explique que ce soutien "n'engage que pour les élections présidentielles. Pour les élections législatives, Eric Minardi, représentant de Marine Le Pen, présentera sa liste. Et nous présenterons nos candidats. S'il y a une suite, nous verrons à ce moment-là, mais pour l'instant, il ne s'agit que de la présidentielle. Et d'ailleurs, nous votons pour Marine Le Pen, et non pas pour le Front National."

Un virage à l’extrême droite pour le Tahoeraa, historiquement chiraquien dont Gaston Flosse a été un des membres fondateurs du RPR (Rassemblement Pour la République, de Jacques Chirac). Oui mais voilà, le parti orange cherche aujourd’hui ses soutiens. Le maire de Rapa, Narii Tuanainai, reconnaît que "c'est peut-être gênant pour certains, c'est sûr. Mais comme les autres candidats de droite ne nous ont jamais répondu favorablement, donc il nous restait Marine Le Pen...Elle est d'extrême droite, mais il n'y a que Marine Le Pen qui nous soutient. Donc, on la soutient."
 

Mais pour le candidat aux législatives, Vincent Dubois, la rhétorique se complique : "Cela a été répété : ce n'est pas un soutien au Front National. La différence, c'est que l'on soutient le programme de la candidate Marine Le Pen. Je vous conseille de le lire." Et à la question d'un soutien également pour les élections législatives, le candidat Tahoeraa est clair : "Jamais je ne siégerais dans les rangs du Front National, je l'ai indiqué. Et j'ai indiqué également à mon parti que si je n'étais plus en accord avec des positions du parti, je ne partirais pas ailleurs, je démissionnerais de mon mandat, mon Président le sait. Le Front National est un parti d'extrême droite, même si on entend que Marine Le Pen essaie de redorer ce côté-là, mais il y a des valeurs dérangeantes dans le Front National, des valeurs d'intolérance, qui sont des valeurs que je ne partage pas."
  
Le Tahoeraa a maintenant un mois pour sillonner les quartiers et convaincre les électeurs du programme du Front National, soutenu pour la première fois de l'histoire par un parti politique polynésien.
Le Tahoeraa soutient officiellement Marine Le Pen mais pas le FN

 

Publicité