Tearii Alpha démis de ses fonctions de vice président mais reste au gouvernement

gouvernement de polynésie
Tearii Alpha
Tearii Alpha le 13 octobre lors de sa conférence de presse. ©Polynésie la 1ère
Teraii Alpha n'est plus vice-président du Pays. Ainsi en a décidé le Président Fritch qui l'a démis de ses fonctions suite à son refus de se faire vacciner contre le covid-19. Plusieurs noms circulent pour le succéder.

Tearii Alpha est donc démis de ses fonctions de vice-président du gouvernement. La décision a été prise mercredi soir par le président Edouard Fritch, rapportent nos confères de Tahiti Infos, suite à son refus de se faire vacciner. 

Une nouvelle qui n'en est pas vraiment une. Des tensions au sein de la majorité étaient palpables depuis que Tearii Alpha s'était démarqué de la ligne de conduite du gouvernement concernant sa position par rapport au vaccin anti-covid. Pas anti-vaccin mais pas encore vacciné, l'ex-vice président avait mis en avant son statut "particulier", puisqu' après avoir été contaminé par le covid, il disait avoir encore "des anticorps et un état biologique équilibré".

Lors de la réunion du conseil politique du Tapura le 21 octobre, Edouard Fritch avait déclaré "prendre mes décisions en conséquence".

Tearii Alpha reste néanmoins au gouvernement, en gardant les portefeuilles de l'agriculture, l'économie bleue et la recherche.

Désormais, les rumeurs courent sur le nom de son successeur. Comme Jean-Christophe Bouissou, Yvonnick Raffin ou encore Nicole Bouteau, actuelle ministre du Travail et du Tourisme.

Le président Fritch a quinze jours pour révéler le nom du ou de la futur(e) vice-président(e) du Pays.

Communiqué du gouvernement

 

Suite à cette décision du Président Fritch, les réactions de tous bords ont fusé.?

Pour Antony Géros, c’est du n’importe quoi. Le gouvernement et la majorité font preuve d’incohérence. Le président du groupe Tavini à l’Assemblée et maire de Paea est interrogé par Titaua Doom.

Antony Géros

 

Même son de cloche du côté de A Here ia Porinetia. Pour Nuihau Laurey, le président Fritch ne prend au final, aucune décision. C’est une demi-sanction pour Tearii Alpha et rien pour le président de l’Assemblée de Polynésie Gaston Tong Sang, lui aussi non vacciné.

L’élu de l’opposition à Tarahoi répond à Titaua Doom :

Nuihau Laurey

 

La décision du président Fritch de démissionner son vice-président a été validée à l’unanimité par le comité de majorité et acceptée par Tearii Alpha.