polynésie
info locale

Le Terevau à coeur ouvert

transports tahiti
terevau carénage
©Polynésie la 1ère
Les rotations du Terevau sont interrompues depuis lundi 14 octobre. Et pour cause, le navire est en cale de halage pour un contrôle technique annuel. Sur place, les employés de la compagnie et des ingénieurs australiens sont mobilisés. 

 
C'est la visite annuelle de contrôle, un passage obligée pour tout navire transportant des passagers... L'entreprise nécessite une préparation minutieuse. "On prépare tout", confie Teikituhaahaa Nerou, gérant Porinetia Sud Attinage. La mise sur cale coûte 700 000 cfp, somme à laquelle il faut ajouter les travaux annexes. Ce jeudi, c'est la phase terminale du carénage du Terevau.

Les 35 employés du navire qui travaillent finalisent donc les travaux à faire. "Tout ce qui touche à la partie technique", explique notamment Arold Fararaire, capitaine du Terevau. Quant au contrôle des moteurs, la compagnie sollicite des ingénieurs australiens qui effectuent la tâche en un temps record. "On doit démonter les deux propulseurs, les réviser et les remonter (...) C'est très dur à faire en trois jours normalement cela prend deux semaines", confie Richard Keir, ingénieur Rolls Royce Australie. Mais pas d'inquiétude, tout sera fini pour ce week-end.

Les rotations reprennent dès vendredi à partir de 14h.
 


 
Publicité