Tetiaroa : sous le sable, encore des déchets

écologie tetiaroa
Tetiaora : sous la plage, des déchets
©Polynésie la 1ere

La journée de la terre, célébrée partout dans le monde le 22 avril, a été marquée en Polynésie par une mission de l’association Te Mana o te te moana à Tetiaroa. Une douzaine de bénévoles de l’association mais aussi de la Saga. L'objectif : ramasser les déchets emmenés par l’océan.

Ce qui ne se voit pas ou à peine se révèle parfois bien plus polluant que les déchets les plus visibles. Quand il faut arracher aux racines et à la terre des objets déjà délités, aucun espoir de les réutiliser.

Les 12 bénévoles de Te mana o te moana et de la Saga ont passé 4 jours sur l’atoll de Tetiaroa, afin de nettoyer ses plages des déchets rejetés par la mer.

Tetiaora : sous la plage, des déchets
©Polynésie la 1ere

Certains sont même déjà intégrés dans le sable sous forme de particules. Une horreur écologique pour les tortues car Tetiaroa est un de leur dernier sanctuaire.

Pour la journée de la terre, l’association Mana o te moana a fait appel à deux jeunes monitrices de voile formées à la Saga. Elles sont profondément marquées par ce qu’elles ont vu et appris : "c'était vraiment des tout petits objets à ramasser...et quand tu vois des tortues sur la plage mortes avec du plastique à l'intérieur, ce n'est pas beau à voir", déclarent Teretia Kainuku et Toerau Raihauti, monitrices à l’école de voile d’Arue. 

En tout 800 kilos de déchets ont été ramassés. Ce qui pourra être retraité le sera, le reste sera enfoui dans les casiers de Paihoro à la presque île de Tahiti.