A Takapoto, la culture du coprah est une valeur sûre

environnement tuamotu-gambier
Coprah Takapoto
©Polynésie la 1ère

A Takapoto, un coprahculteur sommeille en chacun des habitants. 

En Polynésie, le coco est emblématique. Mais il permet avant tout à de nombreuses familles d'en tirer un petit revenu mensuel. A Takapoto, beaucoup de personnes vivent du coco. Dédé, Loïc et Clayton cassent inlassablement les noix, à gros coups de hache. Une fois coupés en deux, les cocos sont entassés les uns sur les autres pour sécher.

Une fois la chair de coco séchée, les trois collègues peuvent remplir une quinzaine de sacs destinés à la vente. Le coprah sert ensuite à fabriquer différents produits cosmétiques comme le monoï. L'huile de coprah est un ingrédient reconnu pour ses bienfaits.