Anaa : des travaux qui abîment le corail

environnement tuamotu-gambier
Anaa / lagon
©Polynésie la 1ère

La nouvelle a fait le tour des réseaux sociaux, le maire de Anaa est accusé d'avoir saccagé l'aire marine éducative mise en place par les enfants de l'atoll. Le président de cette aire marine se dit prêt à aller en justice. Le tavana, lui, affirme que population et autoritées ont été averties

 

Le chenal de la discorde. Les pierres parsemées ça et là n'ont pas été posées de manière naturelle. Si les pêcheurs peuvent désormais prendre le large plus facilement, l'impact sur l'écologie n'est pas négligeable. Taua, pêcheur de l'île, en est conscient. "C'est malheureux (...) On ne s'est plus comment faire, la commune est venue casser". Casser l'aire marine éducative qui a été mise en place il y a désormais deux ans.

Jean-Pierre Beaury, enseignant, est le président de cette aire marine éducative. L'homme ne mâche pas ses mots. "C'est une atteinte à l'environnement, confie-t'il en colère, Je demande à ce que les auteurs soient poursuivis. J'espère que le Pays le fera". De son côté, le maire, lui, estime qu'il fallait à tout prix retirer ces parcs qui "empêchent aux pêcheurs de sortir", explique Calixte Yip, maire de Anaa.