Hao : après la fabrication de pizzas, Sam cultive des pousses de soja

agriculture hao
Sam et ses pousses de soja
©Polynésie la 1ère
Recycler des bouteilles en plastique pour y faire germer des pousses de soja. C'est l'idée de Sam Tekehu professeur de musique à Hao. Et ça marche plutôt bien.

Il y a quelques semaines, Sam TEKEHU, professeur de musique au collège de Hao et autodidacte dans plusieurs domaines, nous avait déjà régalé avec ses pizzas cuites au four à pain artisanal. Cette fois-ci il nous fait découvrir son idée de plantation de pousses de soja dans des bouteilles en plastiques récupérées sur les bords de plage ou de routes. "Je me suis dit qu'il vaut mieux utiliser ces bouteilles avant qu'elles ne se dégradent", précise ce touche à tout.

Sam et ses pousses de soja
©Polynésie la 1ère

 

Les haricots mungo ou plus communément appelés "pousses de soja" sont des graines mises en germination pendant 4 jours qui sont consommées crues en salade ou cuites avec des légumes et du riz. Ces pousses sont riches en protéines et ont une texture farineuse.

Ainsi Sam récupère des bouteilles en plastique qu’il lave, coupe en deux et y dépose des graines au fond avec un peu d’eau et en 4 jours, il obtient des "pousses de soja" prêtes à la consommation. 

Sam et ses pousses de soja
©Polynésie la 1ère

 

L'avantage avec ce système de plantation aux Tuamotu est qu’il permet de manger régulièrement un aliment riche en protéines à faible coût puisque la seule chose à acheter sont les graines. Ce système est aussi peu gourmand en eau car chacun le sait, aux Tuamotu l’eau est rare et précieuse. "On va essayer de développer cette idée au collège. Une à deux fois par semaine, les élèves vont manger des légumes, et ça sera fait par eux", insiste Sam.

Une idée originale que Sam espère pouvoir à l’avenir aussi commercialiser... avec de bonnes pizzas !