Le projet de ferme aquacole serait à deux doigts d'aboutir

agriculture hao
chinois ferme aquacole hao
©Polynésie la 1ère
C'est tout cas ce qu'a dit l'investisseur chinois en visite actuellement à Hao. Alors que le chantier tarde à démarrer, le PDG de la société Tahiti Nui Ocean Food, Wang Chen, s'est déclaré très déterminé à conclure. Reportage sur place. 
Le PDG de la société Tahiti Nui Ocean Food, Wang Chen est arrivé au fenua, lundi 16 décembre au matin. Il a visité le port de pêche et le port autonome. Il est parti, ce mardi matin, en direction de Hao pour une visite d’une journée seulement. Il s'agit de sa dixième visite de l'atoll. Au total, une délégation de 14 personnes est à Hao.

Ils ont d'abord visité les 33 hectares de la future ferme aquacole puis parcouru la route de contournement le long de la digue, des installations financées par le gouvernement de Polynésie français à la demande des investisseurs chinois. La visite s'est poursuivie par la passe de Hao, puis la mairie où la délégation a rencontré le tavana et de son conseil municipal, en présence aussi d'associations et congrégations religieuses.

Le PDG de Tahiti Nui Ocean Food s'est voulu rassurant alors que le chantier tarde à démarrer. L'investisseur, patron d'un grand conglomérat chinois, se déclare très déterminé à conclure. 
 

Explications


Le PDG de Tahiti Ocean Foods restera une semaine en Polynésie. Une série de rencontre est prévue avec les représentants de l’Etat et du pays et vendredi, il rencontrera également les représentants du CESEC en séance plénière. D’après une source proche du dossier, "si tout va bien, le projet pourrait démarrer fin janvier".
 
Le projet de ferme aquacole serait à deux doigts d'aboutir
Les Outre-mer en continu
Accéder au live