Les Tuamotu en manque de bateaux

transports tahiti
Pas de perturbation au Maris Stella actuellement en phase de déchargement
image d'illustration ©Polynésie la 1ère / Lucile Guichet
Aux Tuamotu certaines îles n’ont pas vu de bateaux depuis le mois d’avril. C’est la double peine pour les habitants de ces atolls qui n’ont pas de liaisons aériennes, à part les évacuations sanitaires. Eclairage.

 

Isolement


Depuis la crise de la covid-19 les avions se font rares dans certains atolls des Tuamotu. Air Tahiti n’a pas encore repris son programme de vol normal. Mais les bateaux sont également de moins en moins nombreux. Dans certains atoll le sentiment d’isolement et d’abandon est au plus fort. Pour Winny Brander qui est à Tureia c’est un souci pour son suivi médical. Il est titulaire du carnet rouge et reçoit des médicaments tous les mois.

Si je loupe l’avion j’en ai pour un certain temps avant d’avoir des médicaments

Winny Brander interrogé par Titaua Doom :

Winny Brander

 

La production de coprah en baisse


Les rotations se font de plus en rares notamment à cause de la production de coprah explique Paratino Mairihau, habitant de Vairaatea,

Y’a moins de coprah… le tonnage a baissé

En conséquence les navires viennent moins souvent. Les habitants ont de plus en plus  de mal à s’approvisionner en marchandises.

Paratino Mairihau interrogé par Titaua Doom :

Paratino Mairihau

 

Puka Puka bientôt sans électricité


A Puka Puka, par exemple, après le cri d’alarme sur Facebook d’une habitante, Irma Pourutu, le Maris Stella 4 passera finalement, la semaine prochaine. Initialement il ne devait pas revenir avant le mois d’Aout soit presque 3 mois sans bateau pour cette ile, du jamais vu.

On est presque en manque de fuel ici à puka puka on va bientôt manquer d’electricité

L’ile est bientôt en rupture de stock. Pourtant pendant le confinement les rotations ont continué normalement. Une situation incompréhensible pour les habitants.

Irma Pourutu, habitante de Puka Puka interrogée par Axelle Mésinèle :

Irma Pourutu

Les Outre-mer en continu
Accéder au live