polynésie
info locale

Congrès des communes : les magistrats doivent faire preuve de créativité !

gouvernement de Polynésie Gambier
congrès des communes
Le Congrès des communes 2019 et centré sur la protection de l'environnement. ©T. DOOM/POLYNESIE LA 1ERE
Le 30ème Congrès des communes se tiendra du 30 juillet au 02 août, à Rikitea, dans l'archipel des Gambiers. 200 élus sont attendus pour cette édition consacrée à la protection de l'environnement. 
Sur les 46 communes (sans Arue ni Faa'a) affiliées au Syndicat pour la Promotion des Communes de Polynésie, le SPCPF, seules 38 ont accepté l'invitation à ce Congrès. 

Parmi les invités, on note la participation de représentants Rapa Nui, de l'ACCDOM, l'Association des Communes et Collectivités D'Outre Mer, et de la Nouvelle-Calédonie. 

Le thème retenu pour cette édition est très en vogue, il est lié au développement durable : "Nos liens à l'environnement, notre richesse partagée". 
 

Quatre axes définis 

Les élus communaux devront réfléchir à de nouvelles idées de développement autour de quatre axes. 

Le premier s'intitule : l'homme dans son environnement : terre - mer - ciel. Il s'agit de recentrer le maire sur son rôle d'élu en tant qu'acteur premier dans son environnement. 

Le deuxième axe concerne le citoyen, au coeur de chaque projet lié à son environnement. Le maire en tant que citoyen lambda, en d'autres termes, il se sépare de son écharpe pour réaliser des actions concrètes, telles que le ramassage de déchets autour de l'île, prévu lors de ce Congrès. Le maire devient ainsi acteur et pas uniquement spectateur. 

La troisième ligne directrice rejoint la précédente, elle est en rapport avec l'environnement et le développement. En clair, l'environnement doit être une richesse pour les habitants des îles, et non un frein. 

Enfin, le dernier axe : complémentarité et cohérence entre acteurs.
 
Publicité