Tubuai : les agriculteurs en attente de la nouvelle station d'essence

social tubuaï
essence

A Tubuai, aux Australes, les agriculteurs attendent avec impatience que le projet de nouvelle station voit le jour. Il faut dire que certains ont besoin de 1 500 litres d'essence par mois, pour bien travailler.

Les agriculteurs de Tubuai attendent impatiemment que le projet de nouvelle station voit le jour. Depuis l'annonce de la fermeture de la seule station de l'île, ils sont obligés de commander directement leur fût d'essence, auprès de la goélette Tuhaa Pae.

Certains ont besoin de 1 500 litres d'essence, par mois, pour bien travailler, ce qui représente une dépense importante pour ces agriculteurs. Résultat, il faut redoubler d'efforts pour rentabiliser leur activité explique Maima Hauata, fille d'un grand agriculteur de Tubuai. Les particuliers, eux, se ravitaillent auprès de la mairie, avec 20 litres par foyer, toutes les deux semaines.

Interview

 

Les agriculteurs attendent donc impatiemment la concrétisation du projet de nouvelle station sur l'île. "Notre espoir est de continuer à travailler, de continuer d'avoir une station pour nous sur Tubuai que les agriculteurs n'aient pas à courir au Tuhaa Pae", confie Maima Hauata. 

Interview