Tuhaapae IV : pénuries en tout genre, la situation empire pour une partie des habitants des Australes

société australes
Situation critique à Tubuai
Jeudi 28 septembre, nouvel épisode difficile pour les habitants de l'archipel des Australes. En plus de la pénurie de médicaments, ils devront restreindre leur consommation de carburant et peut être de nourriture.
La situation est critique à Tubuai. Suite à l'immobilisation du Tuhaa pae et malgré son remplacement par le Mareva Nui (un bateau bien plus petit avec une capacité de stockage plus faible), les habitants sont réduits à des conditions de vie précaires.

Depuis quelques temps, l'île n'est plus correctement approvisionnée en carburant. Il y a une véritable pénurie de gazole. Si bien que les stations auront bientôt épuisé toutes leurs réserves. Ces problèmes ont des conséquences sur la vie quotidienne de l'île et notamment sur la scolarité des enfants et des adolescents. A partir de lundi, les navettes scolaires ne seront plus assurées. Fernand Tahiata, maire de Tubuai, donne ses précisions :

Fernand Tahiata, Maire de Tubuai


Bien plus que leurs déplacements, c'est la santé des habitants qui est touchée. Dans un communiqué, une habitante explique que l'eau courante ne sera plus potable à partir d'aujourd'hui à cause du manque d'approvisionnement en produits de traitement d'eau. Les cantines scolaires manquent également de nourriture.
Pénuries en tout genre à Tubuai

Ces besoins s'ajoutent à plusieurs semaines de pénurie de gaz et de produits de base comme le pain, le riz, la farine, les pâtes le lait, ou encore à plusieurs mois d'inertie au niveau de la circulation de marchandises de fret. Selon certains internautes, même les habitants qui prendront la navette pour quitter l'île devront voyager dans des conditions dangereuses. Le Mareva Nui ne pourra transporter des personnes que sur le pont.

Désespérée, la population locale demande que l'on réquisitionne des transport maritimes, aériens militaires.






Les Outre-mer en continu
Accéder au live