Une marée noire touche les plages d'Huntington en Californie

pollution
pollution Californie
©Capture d'écran Euronews
Une marée noire menace les côtes californiennes au sud de Los Angeles. La nappe de pétrole a déjà pollué les légendaires plages d'Huntington Beach, une "catastrophe environnementale" selon la municipalité.

Estimée à près de 480 000 litres de pétrole brut et s'étendant sur plus de 30 km2, cette marée noire serait due à une fuite sur un oléoduc passant près de la côte. La compagnie pétrolière Beta Offshore, propriété du groupe texan Amplify Energy Corporation, serait responsable de la fuite.

Les plages pourraient rester fermées «pendant des semaines, voire quelques mois», a prévenu la maire Kim Carr, disant redouter un «désastre écologique potentiel» pour la région. De nombreux riverains interrogés par les médias locaux se plaignaient de la forte odeur de bitume flottant dans l'air. Au total, 24 km de plages entre Huntington Beach et Laguna Beach, plus au sud, ont été fermées au public et la pêche a été interdite en raison de cette fuite d'hydrocarbures.

pollution Californie
©Capture d'écran Euronews

 

Terrible conséquence : oiseaux et poissons morts, pour certains portants des traces de pétrole brut, se sont échoués sur les plages d'Huntington Beach. Elles ont été fermées par les autorités qui ont demandé à tous les habitants de se tenir à distance des eaux polluées, un crève-cœur dans cette ville baptisée «Surf City».