Vaccination : les étudiants sont mitigés

coronavirus
vaccination, les etudiants divises

À l'université de la Polynésie française, les jeunes ne sont pas tous pour la vaccination. En même temps, il y a encore beaucoup de personnes âgées à vacciner. 

La vaccination est désormais ouverte aux personnes de 18 ans et plus. Au campus universitaire de Punaauia. Les étudiants sont mitigés. Si certains y sont plutôt favorables dns le but de protéger leurs proches, d'autres restent méfiants. « J'en ai discuté avec les membres de ma famille, confie Hianau. Ils m'ont conseillée de ne pas le faire ». « Non je ne compte pas me faire vacciner, déclare Teiki. Je pense que c'est une très auvaise idée pour le moment. C'est un risque surtout pour les personnes âgées. »

Toujours beaucoup de personnes âgées

 

Ce lundi 15 mars, la salle Manu Iti de Manu Ura est devenue, quant à elle, le centre de vaccination de la population de Paea. Pour cette première phase, les professionnels de santé ont reçu en priorité surtout les personnes âgées et les personnes à risques. 48 personnes ont été vaccinées. Certains matahiapo étaient accompagnés par les pompiers de la commune. Dès l’ouverture de la salle à 8h ce matin, les volontaires se sont manifestés. 

Les doses de vaccin arrivent actuellement à une cadence de 2300 doses par semaine. Cette cadence devrait néanmoins s'accélérer fortement au fil des prochains mois pour atteindre 9000 doses par semaine en avril. L'objectif du Pays et de l'Etat est de dépasser les 90 000 personnes vaccinées avant le mois d'août.