Variant Delta : les mariages sont-ils autorisés ?

coronavirus
Variant Delta : les mariages sont-ils autorisés ?
©Polynésie la 1ère
Alors que de nombreux mariages ont dû être annulés suite aux dernières contraintes sanitaires remises en place le 30 juillet dernier, le Haut-commissariat précise dans un communiqué que les mariages sont autorisés, à condition de rester assis, de ne pas avoir d’orchestre et de ne pas danser.

Ce jeudi 5 août, le vice-président, Tearii Alpha, s’est marié sur la commune de Teva i uta, en présence notamment de la grande majorité du gouvernement, provoquant l’émoi au sein de la population.

Dans un communiqué envoyé dans l’après-midi, le Haut-commissariat précise qu’aucune dérogation n’a été accordée pour ce mariage. Il rappelle que « d’une part les rassemblements de plus de 20 personnes dans les lieux ouverts au public et les événements festifs sont interdits. D’autre part, en application dudit arrêté aucun événement rassemblant plus de 500 personnes ne peut se dérouler sur le territoire. » Contrairement à ce qu’auraient pu laisser penser les dernières mesures sanitaires annoncées le 30 juillet dernier précisant : « l’interdiction des événements festifs à l’image des mariages, anniversaires, baby shower, ou autres occasions, dans les établissements recevant du public (ERP) de type salle polyvalente, chapiteau, hôtel-restaurant et établissements de plein air ainsi que sur les embarcations pirogues à bringue, fare flottants et assimilés. »

En clair, joint par téléphone, le Haut-commissariat nous confirme que les mariages dans les restaurants sont autorisés à condition d’avoir moins de 500 invités, d’être six personnes par table, de rester assis, de ne pas avoir d’orchestre et de ne pas danser.

A la fin de son communiqué, le Haut-commissariat prévient que « si des infractions étaient confirmées, celles-ci feront l’objet de sanctions. »