polynésie
info locale

Des victimes d’AVC admis quasi quotidiennement au Taaone

santé
Des victimes d’AVC admis quasi quotidiennement au Taaone
Des victimes d’AVC admis quasi quotidiennement au Taaone
De 275 à 350 personnes sont victimes d'accidents vasculaires cérébraux  tous les  ans en Polynésie française.  
Les AVC peuvent avoir des conséquences dramatiques s'il ne sont pas traités très rapidement.  Ils constituent la première cause de handicap chez l'adulte, la deuxième cause de démence et la troisième cause de mortalité. Des patients victimes d’accident cérébral sont hospitalisés quasi quotidiennement au service de neurologie du Taaone, seul établissement capable de traiter ce type de pathologie.
Des victimes d’AVC admis quasi quotidiennement au Taaone

 

Publicité