15 pays réunis à Météo France pour le comité des cyclones tropicaux

15 pays réunis à Météo France pour le comité des cyclones tropicaux
Des experts de toute la zone Océan Indien se réunissent cette semaine à Saint-Denis pour se préparer à la saison cyclonique 2023/2024. 15 pays se coordonnent pour améliorer les techniques, les prévisions et la diffusion des informations. L'objectif est de limiter l’impact des météores sur les populations.

La prochaine saison cyclonique débutera le 15 novembre prochain et se termina fin avril 2024.

Se coordonner pour la saison cyclonique 2023/2024

Depuis 1993, la direction interrégionale de Météo France pour l’Océan Indien est désignée comme Centre Météorologique Régional Spécialisé pour les cyclones tropicaux (CMRS). C’est à ce titre qu’elle coordonne chaque année les pays de la zone afin d’harmoniser les protocoles et de permettre une meilleure communication des informations.

L’objectif est de limiter le nombre de victimes humaines.

« Il faut qu’on est une coordination à l’échelle interrégionale et c’est encore plus vrai avec l’utilisation des réseaux sociaux où l’information arrive très vite. »

Sébastien Langlade, responsable de la prévision cyclonique à Météo France Réunion

Comme attendu, le cyclone tropical intense Freddy a touché, mardi en fin de journée, la côte malgache dans la région de Mananjary. Un homme de 27 ans s'est noyé.

15 pays participent au comité des cyclones tropicaux

Certains pays de la zone Océan Indien ont été particulièrement touchés lors des deux dernières saisons cycloniques. Le comité des cyclones tropicaux leur apporte un soutien technique et logistique.

« Depuis la fin des années 90, on n’a plus de réseau de radars météorologiques. On n’a pas la même capacité que Météo France pour obtenir des modèles à haute résolution. »

Nirivololona Rahonijao, directrice générale de Météo Madagascar

Nommer les prochains cyclones

Les experts de la zone Océan Indien ont également pour mission de choisir les noms des futurs cyclones. Pour la saison 2023/2024, les appellations sont tranchées en commençant par Alvaro, Belal, Candice, Djoungoun ou encore Éléanor.

La saison 2022/2023 plus active que la normale

La dernière saison cyclonique a été plus active que d’habitude avec neuf tempêtes ou cyclones recensés dont six sont devenus des cyclones tropicaux. L’essentiel des systèmes a évolué loin en mer sur l’Est du bassin.

Deux systèmes ont toutefois impacté significativement les terres habitées : Cheneso sur Madagascar au mois de janvier mais surtout Freddy en février/mars, qui a concerné à plusieurs reprises Madagascar et le Mozambique. Ce cyclone apparaît d’ailleurs comme le phénomène majeur et marquant de la saison 2022/2023.

 

La houle au Barachois après le passage du cyclone Freddy, mardi 21 février