réunion
info locale

Un premier commerce victime de la crise sanitaire à la Réunion

économie
Black Pearl
fermeture du Black Pearl ©Géraldine Blandin
Le tribunal de commerce de Saint denis s'apprête à liquider le restaurant « Le Black Pearl », situé dans le complexe d'Aquanor à Saint Denis. Il est le premier établissement à payer le lourd tribu de la crise sanitaire. Il demande sa liquidation judiciaire après avoir changé de gérant en décembre.
La dernière soirée a eu lieu le 13 mars, juste avant le confinement. Le Black Pearl (anciennement Océanos) fait naufrage, ses portes sont fermées et le resteront. Déçu, son gérant, Ludovic Nabet, a demandé la liquidation judiciaire.
 

Mission impossible


Lorsqu'il a repris l'affaire en tout début d'année, les dettes se sont accumulées avec déjà plus de 30 000 euros de loyers impayés. Le nouveau gérant est pourtant habitué à remettre sur pied des établissements en souffrance, dans l'Ouest et le Nord de l'île notamment. Il avait également fait des démarches pour bénéficier d'aides, mais avec la crise sanitaire, la mission devient impossible.
Le bail se termine dans l'année alors il ne peut même pas opter pour un redressement judiciaire, la liquidation est donc la seule issue.
 
1er commerce victime du coronavirus : Le Black Pearl fait naufrage
©Géraldine Blandin

La structure commençait pourtant à remonter la pente depuis le début de l'année et pouvait servir plus 200 couverts par jour.
La décision définitive du tribunal de commerce, pour valider la liquidation, sera rendue lundi. Les 11 salariés du restaurant ont été licenciés économiquement le 22 avril dernier.

Il risque d'être le premier d'une longue liste d'établissements à subir les conséquences du Covid-19.

(Re)voir le reportage de Géraldine Blandin et d'Alix Catherine :
©Reunion la 1ère