publicité

Trafic de cocaïne : Aladin Dif reste en prison

Aladin Dif a été condamné ce jeudi 15 novembre à 5 ans de prison et 10 000 euros d'amende, par la cour d'appel de Saint-Denis. En première instance, il avait été condamné à 6 ans de réclusion et 10 000 euros d'amende.

  • Par Erwann Ponnet
  • Publié le , mis à jour le
C'était le 3 avril 2012, cerveau présumé d'un trafic de cocaïne entre la métropole et la Réunion, Aladin Dif était condamné à 6 ans de prison par le tribunal correctionnel de Saint-Denis.

Le trafic portait, selon les enquéteurs, sur 5 kg de poudre blanche. Maître Marie Briot, son avocate, déclarait à la fin de l'audience en première instance : "On n'a jamais vu ça, c'est inacceptable. Un dossier truffé de nullité, d'hypocrisie, de déloyauté...et à la fin, un pauvre gamin, qui a ramené quelques grammes pour faire la fête, se prend 6 ans ferme. C'est inacceptable".

Cependant, tout au long des procès en correctionnel et en appel, le parquet s'est appuyé sur les déclarations des consommateurs et des mules pour étayer son accusation. Une théorie confirmée en grande partie par les aveux des complices de l'accusé. Ces derniers, trop contents d'échapper à l'incarcération, n'ont pas fait appel des peines prononcées en première instance.

Aladin Dif lui voit sa condamnation réduite d'un an. Le délibéré est tombé ce jeudi matin, il restera incarcéré pour les cinq années à venir.

©

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play