Saint-Denis : le procureur nommé à Limoges

justice
Richard Bometon
©REUNION 1ERE
Le procureur de la République de Saint-Denis quittera la Réunion début décembre pour Limoges. Il deviendra ainsi l’un des rares procureurs généraux de France. L’heure du bilan.
Richard Bometon, procureur de la République de Saint-Denis prendra ses fonctions de procureur général à Limoge début décembre. Trois départements dépendent de sa nouvelle juridiction, la Creuse, la Haute-Vienne et la Corrèze, d’où ce clin d’œil de l’intéressé : « Je ne connais pas personnellement François Hollande » (chef de l’Etat et ancien président du conseil général de Corrèze). Ce poste correspond à l’un des plus hauts grades dans la fonction de magistrat : « il y a 7600 magistrats en France et 35 procureurs généraux. D’ailleurs, je ne pensais pas devenir l’un d’entre eux ».

Des évènements marquants

A 61 ans, Richard Bometon, va prendre son onzième poste. Après Toulouse et la Réunion, voici donc Limoges. A l’heure du bilan, le patron du parquet de Saint-Denis regrette déjà les tropiques et la douceur de vivre réunionnaise. Il a aimé travailler pendant trois ans avec le monde associatif local pour tenter d’enrayer la délinquance, les violences intra familiales ou encore l’alcoolisme : « J’ai également été marqué par les évènements de février 2012. Ils expriment le malaise de la jeunesse, le chômage, l’inadaptation d’une partie de la population à cette société de consommation. Il n’y a pas d’échappatoire à l’insularité, nous ne pouvons pas ici envoyer un jeune dans le département d’à-côté. Cependant, nous sommes parvenus avec l’aide du monde associatif à multiplier les familles d’accueil ».
La justice à la Réunion se porte au mieux des moyens dont elle dispose : « Il manque toujours un parquetier et un greffier pour que le parquet de Saint-Denis travaille enfin dans de bonnes conditions ». 
 

 

Richard Bometon sera l'invité de la matinale radio, mardi 27 novembre, sur Réunion 1ère.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live