publicité

Payet se remet à briller

Lors de la victoire à domicile de Lille contre Toulouse, Dimitri Payet, chahuté ces derniers temps par les supporters nordistes, a inscrit un superbe but et peut-être fait taire les critiques à son égard.

© francetvsport.fr
© francetvsport.fr
  • Benoît Jourdain
  • Publié le , mis à jour le

Parfois laissé sur le banc par Rudi Garcia, parfois sifflé par son public, Dimitri Payet a rappelé mardi soir quel joueur il pouvait être quand il le voulait. Un attaquant doué capable de superbes gestes. Comme celui qui lui a permis d’inscrire le deuxième but de la victoire lilloise contre Toulouse, la première depuis quatre matches. D’une magnifique frappe enroulée dans la lucarne droite d’Ali Ahamada, il a soulagé ses coéquipiers et son entraîneur en fin de match, même si les Toulousains n’auront été que rarement dangereux. Son quatrième but de la saison - il est co-meilleur buteur du club avec Nolan Roux - était le deuxième devant son public. Un public qui ne l’a que rarement ménagé devant sa propension a gâché les occasions.

Avec 54 tirs tentés, il est le 3e artilleur de Ligue 1 derrière Zlatan Ibrahimovitch (PSG) et Anthony Modeste (Bastia), mais seulement le 33e quand on compare le pourcentage de tirs cadrés (20 tirs cadrés sur 54). Buteur mais également passeur sur le premier but de Marko Basa puisque c’est le Réunionnais qui a déposé sur coup-franc le ballon sur le crâne du défenseur nordiste. L’international français en signant sa 5e passe décisive de la saison est actuellement 3e au classement des passeurs à égalité avec Jérémie Aliadière (Lorient), Steed Malbranque (Lyon) et Javier Pastore (PSG). Des bonnes statistiques qui lui ont permis de garder la confiance de son entraîneur (16 fois titulaires en 17 rencontres). "Pour Dimitri (Payet ), la garantie, c’est qu’il est à fond en ce moment. Il est dans l’abnégation, c’est un vrai atout", a déclaré Rudi Garcia à la fin de la rencontre. L’embellie du joueur a d’ailleurs coïncidé avec le renouveau du LOSC - quatre points pris sur 6 possibles -, une autre source de satisfaction pour l’entraîneur. "On a vu la même équipe, capable de prendre du plaisir. C’est une vraie satisfaction de voir le groupe récompensé de ses efforts. C’est assez juste", a-t-il conclu. Souvent cette saison, la forme du joueur et de son équipe vont de paire.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play