réunion
info locale

BTP : pas d'embellie attendue en 2013

économie
Bureau de la FRBT
Le nouveau bureau de la FRBT présidé par Bernard Siriex ©P. Borel
Année morose ! La Fédération réunionnaise du BTP a fait part ce jeudi de ses craintes pour l'année en cours après avoir perdu près de 30 % d'emplois au cours des quatre dernières années.
Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 23 900 salariés en 2008, 16 939 en 2012... en quatre ans, le secteur du BTP a perdu à la Réunion près de 30 % de ses effectifs. Et pour la FRBTP, l'année 2013 commence dans "un climat de grande incertitude et d'inquiétude pour la grande majorité des entreprises du secteur".

Cette année, l'activité devrait être encore assurée principalement par la construction de logements sociaux et plus généralement par la commande publique. Mais les professionnels du BTP redoutent une diminution de cette commande publique dans un contexte de restriction budgétaire.
Ainsi, selon une enquête réalisée en janvier 2013 par la Fédération réunionnaise du BTP, il ressort que comparativement à janvier 2012, les carnets de commande sont en baisse pour 50 % des entreprises.
Parmi les sujets de préoccupation des entreprises interrogées, outre le volume d'activité, c'est toujours le niveau des prix (jugé anormalement bas) et les délais de paiement qui inquiètent le secteur du BTP.
70 % de ces sociétés comptent sur la commande publique de travaux pour relancer l'activité du secteur avec, en attendant le démarrage de la nouvelle route du littoral :
  • le maintien d'une production de 4 à 5 000 logements sociaux
  • les commandes des collectivités grâce à la mise en place de la Banque Publique d'Investissement
  • le plan régional d'aide aux communes et les travaux du Trans-Eco-Express
  • et sur le plan de réhabilitation du patrimoine régional
.