Pour ou contre les horodateurs à Saint-Gilles.

société
Pose de parcmètres à Saint-Gilles
©Réunion 1ère
120 places de parking sont payantes à partir de ce mercredi 20 février à Saint-Gilles
La cité balnéaire compte désormais 8 horodateurs. Il faudra payer pour occuper les 120 places de stationnement  du centre  et des rues commerçantes. 1 Euro l’heure. L’objectif est de dissuader les  «voitures ventouses » et de permettre aux consommateurs de trouver une place plus facilement pour se garer. Cet aménagement ne fait pas que des heureux. les commerçants estiment que l’investissement aurait été mieux utilisé dans l’aménagement des trottoirs de la zone commerciale. Les habitants du centre s’estiment pénalisés.
Le reportage de Jean-Marc Seguin