publicité

Acte de naissance du Progrès... sans divorce, selon ses fondateurs.

Quatre parlementaires socialistes de La Réunion ont créé un nouveau mouvement politique baptisé "La Progrès". Patrick Lebreton, Jean-Jacques Vlody, Michel Vergoz et Jean-Claude Fruteau entendent ainsi s'affranchir de la Fédération locale du PS mais réaffirment leur appartenance au Parti socialiste. 

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Erwann Ponnet
  • Publié le , mis à jour le
Tout nouveau président d'un tout nouveau mouvement, le député Patrick Lebreton donne le ton : "le Progrès, c'est bien un mouvement d'action, une organisation politique". En clair, ce nouveau mouvement n'est pas un satellite de la Fédération réunionnaise du Parti socialiste, bien au contraire. Mais si les quatre ténors socialistes, fondateurs du Progrès, veulent s'affranchir de la Fédération, ils réaffirment avec force leur appartenance à la majorité présidentielle. Patrick Lebreton, Jean-Jacques Vlody, Michel Vergoz et Jean-Claude Fruteau veulent, au-delà du P.S, rassembler autour des valeurs du progrès, donner la parole aux militants et soutenir l'action gouvernementale. 
Si l'acte de naissance a été annoncé, hier dimanche à trois-Bassins, pour les créateurs du Progrès il n'est pas, pour autant, question de divorce. Ils entendent "faire de la politique autrement". Le Progrès organisera son premier meeting le 17 Mars à Sainte-Marie.

 
Mouvement Progrès
DMCloud:44257
Reportage : Michèle Ozoux - Claude Testa - Montage : Sully Grondin

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play