En 1817 Furcy assigne son maître en justice pour obtenir son statut d'homme libre. Au TEAT de Champ Fleuri "l'affaire de l'esclave Furcy" raconte son histoire

culture
Archives départementales
©Philippe Hoareau
Hassane Kassi Kouyaté raconte au TEAT de Champ Fleuri cette histoire qui s'est déroulée à l'île Bourbon à partir  de 1817, 30 ans avant l'abolition de l'esclavage à La Réunion.
Après avoir perdu en première Instance et en Appel à Saint-Denis, Furcy sera exilé à l'Île Maurice pour préserver la sécurité à l'île Bourbon. Il assistera à Paris au procès en Cassation qui va le déclarer homme libre en 1843.
Mohammed Aïssaoui a sorti de l'oubli cette histoire de l'esclave Furcy. Il a obtenu pour son livre le prix Renaudot  de l'essai 2010, Prix RFO, prix du roman historique.
Hassane Kouyaté a mis en scène 'l'affaire de l'esclave Furcy" d'après le livre de Mohamed Aïssaoui. L'auteur a retrouvé dans les archives des "plaidoiries magistrales.. .des textes révélateurs d'une époque complexe".
Dominique Maraval et Thierry Chenayer ont rencontré Hassane Kassi Kouyaté

Après le spectacle, le public est invité à voir l’exposition qui présente quelques unes des pièces remarquablement conservées. Le hall des Archives Départementales reste ouvert jusqu’à 22h00 les soirs de spectacle vendredi 19 et samedi 20 avril.
Ces pièces ont été acquises par l’Etat lors d’une vente aux enchères à Drouot en 2005. Tout le dossier constitué par le procureur Louis Gilbert-Boucher a qui Furcy donnait régulièrement de ses nouvelles.
Nadine Rouayroux directrice des Archives Départementales accueille le public après le spectacle.

Nadine Rouayroux
©Gilbert Hoair