publicité

Les organisateurs du Grand Raid déposent deux recours devant le tribunal administratif de Saint-Denis contre la décision du Maire de Saint-Philippe.

En février 2013, Olivier Rivière, le maire de Saint-Philippe faisait savoir que le départ du Grand Raid ne se fera pas de sa commune. Il demandait aux organisateurs d’inverser le sens de la course pour prévoir l’arrivée de la course à Saint-Philippe.

© Florence Bouchou
© Florence Bouchou
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
Cette annonce en février dernier avait fait grand bruit dans le milieu de la course de montagne à La Réunion et tous attendaient la réaction des organisateurs du Grand Raid.
Ceux-ci ne perdaient pas espoir de faire revenir le maire sur sa décision.
Les réunions ont bien eu lieu sans résultat.
Jeudi 13 juin, Robert Chicaud, le président de l’association Grand Raid, d’un ton grave annonce deux actions devant le tribunal administratif de Saint-Denis, « pas contre le maire, mais contre sa décision ». Pour lui, il est difficile d'imaginer un autre parcours pour cette course qui a aujourd'hui une audience internationale.

Itw Robert Chicaud
DMCloud:77045
Florence Bouchou - Alexandre Pech

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play