publicité

Mont Roquefeuille, premier quartier d'outre-mer équipé d'un réseau très haut débit en fibre optique !

Le quartier de Mont Roquefeuille à Saint-Paul a été raccordé au premier réseau FFTH outre-mer. Un réseau 100% fibre optique "à domicile" qui concernera à terme 10 000 logements de Saint-Gilles-Les-Bains.

La députe-maire de Saint-Paul, Huguette Bello, inaugure la technologie FTTH pour le quartier de Mont Roquefeuille © Réunion 1ère
© Réunion 1ère La députe-maire de Saint-Paul, Huguette Bello, inaugure la technologie FTTH pour le quartier de Mont Roquefeuille
  • Par Erwann Ponnet
  • Publié le , mis à jour le
Rapidité, confort, stabilité du réseau... La technologie FFTH, ou fibre optique jusqu'à l'abonné, est, selon la société Zeop, une véritable révolution. Une technologie qui bénéficie, et c'est une première outre-mer depuis ce mercredi 19 juin, au quartier du Mont Roquefeuille à Saint-Paul.
Conformément à la règlementation mise en place par l'Autorité de Régulation des télécoms (ARCEP), Zeop-reunicable avait annoncé, en février dernier, la publication de la première offre de mutualisation d'un réseau très haut débit en fibre optique sur l'île. L'offre visait à raccorder 10 000 logements au sein de la commune de l'ouest. Quatre mois plus tard, le quartier de Mont Roquefeuille est la première étape dans le déploiement de cette offre.

Les avantages de la technologie FTTH semblent être multiples :
  • Rapidité accrue : des débits Internet de 100 megabits par seconde (100Mb/s), et beaucoup plus dans l'avenir, au fur et à mesure que les tarifs du câble sous-marin le permettront.
  • Confort et performance : le réseau permettra de porter les nouveaux usages de partage de contenus, de sauvegarde de fichiers, de TV et de cinéma en 3D et Full HD.
  • Stabilité : un réseau passif (sans courant électrique) transportant de la lumière, non soumis aux aléas électriques. Contrairement au réseau en service actuellement, la fibre optique transporte les données sur de très longues distances, quasiment sans atténuation du signal.
  • Pérennité : les câbles optiques sont conçus pour durer plusieurs décennies et peuvent supporter plus de 1 gigabits par seconde (1Gb/s).
  • Partage : ce réseau mutualisé pourra à terme être utilisé par tous les opérateurs de télécommunications à La Réunion.
Au-delà de l'accès à des débits beaucoup plus élevés et de meilleure qualité, les débits seront "symétriques". En clair, à la différence du réseau actuel, sur la FFTH, les flux de données remontants (de l'utilisateur vers le réseau) peuvent être aussi rapides que les flux descendants (du réseau vers l'utilisateur). pour La Réunion, c'est une avancée majeure qui permet notamment d'envisager le développement d'applications nouvelles (télétravail, télémédecine, domotique...).
Le réseau FTTH au Mont Roquefeuille
DMCloud:79177
Reportage : Jean-Marc Seguin - Dany Rosamel


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play