L’Agence de Santé Océan Indien maintient le niveau d’alerte 2A du plan de lutte contre la dengue et le chikungunya

santé
moustique
©DR
Cette décision est justifiée par la présence toujours active d’un foyer de dengue identifié en mai sur la commune de l’Etang-Salé.
Le foyer de dengue a été identifié en mai dernier à l’Etang-Salé. Malgré les mesures mises en œuvre 5 personnes, ces trois dernières semaines, ont contracté le virus véhiculé par le moustique.
L’épisode reste limité mais pourrait toucher d’autres secteurs géographiques.
 
18 cas autochtones de dengue ont été identifiés, 10 probables et 8 confirmés précise l’ARS.
Le virus  a circulé dans le sud de l’île en mars-avril, la lutte anti vectorielle a permis de l’éradiquer dans la zone du Tampon et de Saint-Pierre.
Depuis la mi-mai un nouveau foyer a été identifié à l’Etang-Salé et ces trois dernières semaines cinq nouveaux cas sont apparus.
Le niveau d'alerte 2A permet de poursuivre la lutte contre le moustique et la campagne d'information auprès du public

Depuis le début de l’année 4 cas importés ont été identifiés chez des voyageurs en provenance des Philippines, de Guadeloupe et de Thaïlande.
 Aucune forme sévère de la maladie n’a été identifiée.