La femme de l'otage Francis Collomp privée de ressources financières faute de "certificat de vie" de son époux

otages
La femme de l'otage Francis Collomb privée de ressources faute de "certificat de vie" de son époux
©Réunion 1ère
Depuis le mois d'avril, Anne-Marie Collomp ne perçoit plus la retraite complémentaire de son mari retenu en otage au Nigéria. Sa caisse de retraite exigeait un "certificat de vie" impossible à fournir. 
Depuis le mois d'octobre 2012, la caisse de retraite de l'otage Francis Collomp exigeait un "certificat de vie". Enlevé, il y a 8 mois dans le nord du Nigéria, le portois, toujours détenu par le groupe islamiste Ansaru, n'a évidemment pas pu répondre à cette exigence. Cette situation dramatique ne semble cependant pas émouvoir la caisse de retraite qui stoppe les versements au mois d'avril 2013.

A l'insupportable attente que vit la femme de Francis Collomp depuis 8 mois vient s'ajouter désormais le spectre de difficultés financières. Pour les proches d'Anne-Marie et Francis Collomp, cette attitude de la caisse de retraite est "inimaginable". La caisse, basée en métropole, avait pourtant été clairement prévenue de la situation par courrier. Depuis, le groupe B2V a annoncé que les versements allaient reprendre rapidement...Déjà, en juin, le groupe Vernier qui avait fait appel à l'ingénieur retraité a décidé de cesser le versement des honoraires prévus dans le cadre de la mission au Nigéria...