réunion
info locale

"C'est pas un bon exemple", reconnaît Kilian Jornet après son ascension polémique

montagne
"C'est pas un bon exemple", reconnaît Kilian Jornet après son ascension polémique
©France 3 Alpes
Deux jours après avoir été secouru dans l'ascension du Mont-Blanc, Kilian Jornet s'exprime sur sa mésaventure. Le double vainqueur du Grand Raid reconnaît avoir fait une erreur mais assume ses choix qui n'ont pas, selon lui, vocation à servir d'exemple.
Kilian Jornet s'est exprimé, hier, lundi 9 septembre, devant les caméras de nos confrères de France 3 Alpes. Et si le champion de ski-alpinisme et d'ultra-trail reconnaît humblement avoir fait une erreur, il estime pour autant injustifié la polémique qui a suivi.
Samedi 7 septembre, le double vainqueur du Grand Raid a
été récupéré dans la face nord de l'aiguille du Midi à environ 3.800 d'altitude. Il était équipé, comme à son habitude, de simples baskets. 

L'adjoint au maire de Chamonix, Jean-Louis Verdier, avait rapidement critiqué l'attitude du jeune coureur catalan. Pour ce guide de haute montagne, "la montagne se pratique avec du matériel adéquat. On a le droit de se mettre soi-même en danger, mais on ne peut pas non plus faire n'importe quoi d'autant plus par mauvais temps" avait déclaré l'élu sur France 3 Alpes. 

Hier, Kilian Jornet a reconnu son erreur mais le sportif de l'extrême affirme que ses exploits n'ont pas vocation à servir d'exemple...

##fr3r_https_disabled##
Intervenants : Jean-Louis Verdier, maire adjoint Chamonix, chargé de la sécurité; Kilian Jornet


##fr3r_https_disabled##
France 3 Alpes

 

Publicité