9 personnes intoxiquées dont 2 en réanimation après avoir mangé du fugu

santé
9 personnes intoxiquées dont 2 en réanimation après avoir mangé du Fugu (tétraodon)
En septembre dernier, 9 saint-paulois avaient été hospitalisés après avoir consommé du "Fugu". Les deux personnes âgées de la famille avaient été transportées dans un état critiques. Un incident pas si rare, selon l'agence de santé. ©DR
9 personnes ont été intoxiquées en mangeant du "fugu" à Saint-Paul. Deux d'entre elles ont été admises au CHU Félix-Guyon. Le tétraodon (ou tétrodon) est surtout connu sous son nom japonais : le fugu.
C'est un couple qui aurait été admis la nuit dernière en réanimation au CHU Félix Guyon à Saint-Denis. Les deux personnes avaient, quelques heures plus tôt, consommé du Fugu (selon la terminologie japonaise). Ce poisson, très prisé au Japon, mais présent dans tous les océans et mers du globe, contient une toxine extrêmement dangereuse : la tétrodotoxine qui paralyse les muscles et entraîne le décès par arrêt respiratoire.

9 personnes intoxiquées, 2 en réanimation 

Au total, ce sont 9 personnes qui ont été intoxiquées. 9 membres d'une même famille admises dès mardi soir au centre hospitalier Gabriel Martin à Saint-Paul. Et c'est vers 3 heures du matin que, compte-tenu de leurs états de santé, deux d'entre elles auraient été transférées en réanimation à Bellepierre. 
Le fugu consommé par cette famille saint-pauloise aurait été capturé par un pêcheur professionnel mais n'a pas été vendu au grand public. 

Fugu est le nom japonais de ce poisson, plus communément, appelé "poisson boule", "poisson globe" ou "bouf'tang" en créole. Pour se défendre de ses prédateurs, le corps du tétraodon peut en effet se gonfler jusqu'à ressembler à un ballon. L'autre défense, mais à titre posthume, étant la tétrodotoxine.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live