Le gérant d’un gîte de Roche-Plate se fait tirer dessus MAJ

faits divers
20130809 Mafate
Roche-Plate, ilet de Mafate, dont la tranquillité a été rompue, ce mardi matin, par une querelle de voisinage. ©Hubert Debeux
Un Mafatais a tiré sur son voisin au lieu dit Roche-Plate, ce mardi matin, pour une sombre histoire de terrains dérobés par un grand-père. Ces coups de feu n’ont pas fait de victime. Le tireur s'est rendu sans résistance.. 
Mafate, cirque coupé du monde, renferme des îlets pas toujours très calmes. Ce mardi matin, Jean-René Hoareau, propriétaire d’un gîte sur Roche Plate vaque tranquillement à l’entretien du sous-bois situé à proximité de son domicile quand : " un voisin s’est approché de moi et a tiré dans ma direction. J’ai juste eu le temps de courir pour me réfugier dans ma case ", le témoin qui est également la cible poursuit, " il a crié que mon grand-père avait volé le terrain. A mon domicile, j’ai des armes et des munitions. S'il revient, il va y a avoir un cratère à Roche-Plate ".
 
Une vieille querelle
 
" Les gendarmes viennent d’arriver. Ils sont à côté de moi ", Jean-René Hoareau, conclu l’interview sur Réunion 1ère radio abruptement.
Cette scène surréaliste vécue téléphoniquement avec la victime aura des suites judiciaires. L’auteur des coups de feu, connu de sa victime et des forces de l’ordre a été interpellé sans résistance..
Le gérant du gîte de Roche-Plate a porté plainte. Reste à pacifier cette sombre histoire de terrain qui oppose les belligérants depuis la nuit des temps. La réponse ne se trouvera pas forcément au cadastre de la mairie de Saint-Paul. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live