réunion
info locale

Une solution a été trouvée pour la sécurité des coureurs à trois semaines du Grand Raid

archives d'outre-mer
20130927 GRAND RAID
©Réunion1ere
Deux heures de réunion à la Préfecture entre services de  l’Etat, le SDIS et l’organisation du Grand Raid ont permis de rapprocher les positions vers une solution.
Pour l’édition 2013 du Grand Raid, le SDIS, le SAMU et le PGHM ne souhaitaient plus intervenir bénévolement pour assurer la sécurité des coureurs.
Rigueur budgétaire oblige.

La solution qui a été trouvée permet d’assurer une bonne couverture de la course qui se déroulera du 17 au 20 octobre. Les petites interventions seront à la charge des bénévoles de l'oraganisation, médecins, kinés, infirmiers présents sur la course.
Les interventions majeures et les évacuations seront facturées à l’organisation du Grand Raid.
 
Pour Robert Chicaud, le président de l’association Grand Raid  «  notre trésorerie ne permet pas d’utiliser à plein temps les prestations du SDIS… on a eu une facture qui nous semble raisonnable, on va y répondre. C’est la même chose pour le PGHM et le SAMU ».
La  sécurité et le secours des participants devront être intégrés au  budget des prochaines éditions.

En images avec Florence Bouchou et Françis Bourgouin

F BOUCHOU - F BOURGOUIN - M CANAPLE


Le départ du Grand Raid sera donné en direct de Saint-Pierre jeudi 17 octobre sur Réunion1ere Télé et Internet aprés le 19/20
L'arrivée des premiers à Saint-Denis, sera également en direct sur Réunion1ere après le 19/20 le vendredi 18 octobre.
 

Publicité